Histoire des Quatre Lieux 1775-1890
Histoire de Saint-Paul d'Abbotsford

Histoire de Saint-Césaire

Histoire de Rougemont

Histoire de L'Ange-Gardien

           ’histoire des Quatre Lieux, composés des municipalités de L’Ange-Gardien, de Saint-Paul d’Abbotsford, de Saint-Césaire et de Rougemont, témoigne d’une richesse culturelle et patrimoniale du 18e et du 19e siècle.  Une personnalité très marquante de la région, l’abbé Isidore Desnoyers, s’intéresse rapidement à toute l’histoire des municipalités du diocèse de Saint-Hyacinthe, en particulier à celle des Quatre Lieux.
iographie de l’abbé Isidore Desnoyers.
         é à Saint-Vincent-de-Paul de l'île Jésus, comté de Laval, le 5 février 1819, de Charles Desnoyers et de Marie-Charlotte Chartrand, il fait ses études classiques au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1837 à 1842 et est ordonné prêtre à Montréal, le 16 août 1846.  Puis, il est vicaire à Saint-Hyacinthe de 1846 à 1852, curé de Farnham et en même temps missionnaire à Sainte-Brigide-d’Iberville en 1853 et 1854, curé de Sainte-Rosalie de 1854 à 1858, assistant à Saint-Césaire de 1858 à 1866, à Saint-Pie-de-Bagot de 1866 à 1868, retiré à l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe en 1868 et 1869, desservant à Saint-Pie-de-Bagot en 1869, retiré à Saint-Césaire de 1869 à 1891.  Malade, il quitte tôt la vie curiale.   Il poursuit son ministère en tant qu’aide pour ses confrères du clergé.  Il consacre les vingt dernières années de sa vie à rédiger des annales paroissiales du diocèse de Saint-Hyacinthe.
Abbé Isidore Desnoyers
        insi, cinquante monographies paroissiales sont le fruit de son labeur d’historien.  Durant les mois d’été, il va à la recherche de renseignements dans les presbytères, les évêchés, les greffes et, l’hiver, il rédige.  L’abbé Desnoyers a été longtemps le compilateur du calendrier du diocèse de Saint-Hyacinthe.  Cet homme, qui a le souci de l’exactitude et de l’ordre, est décédé à l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, le 24 mars 1891.  Il est inhumé au caveau de la cathédrale de Saint-Hyacinthe.
        n plus des manuscrits rédigés par l’abbé Desnoyers, divers volumes ont également marqué l’histoire régionale des Quatre Lieux.   Ces ouvrages sont les témoins d’une vie passionnante dans un milieu riche à caractère historique et culturel.