CAPSULES HISTORIQUES

Aux temps des tramways dans les Quatre Lieux
Nous vous présentons aujourd’hui, notre deuxième volet sur les moyens de transport dans les Quatre Lieux, (Le premier était : Les bâteaux à vapeur sur la rivière Yamaska.)

Il est vraiment surprenant et unique de découvrir que le tramway électrique a fait partie de la vie collective des citoyens des Quatre Lieux du 3 mai 1914 jusqu’au 24 novembre 1951, alors que le CNR remplace les tramways électriques par des locomotives au diesel sur la voie de la Montreal & Southern Counties Railway qui est devenue aujourd’hui la piste cyclable La Route des Champs.

Cette voie ferrée était alimentée par un fil distributeur d’une charge de 600 volts suspendu à un support fixé à un poteau de cèdre de 11 mètres. Elle partait du terminus McGill de Montréal et traversait le pont Victoria pour se diriger vers Saint-Lambert, Chambly, Richelieu, Marieville, Rougemont, Saint-Césaire, Saint-Paul D’Abbotsford et finalement Granby, soit sur une distance de 47 miles, (75 kilomètres environ) et cela prenait deux heures pour faire le trajet.

Cette ligne de chemin de fer fut construite en plusieurs étapes. En ce qui nous concerne, c’est le 3 mai 1914 que fut inauguré le tronçon Marieville-Saint-Césaire. Les travaux avaient débutés à Marieville en septembre 1913. Les tramways atteignirent Saint-Paul d’Abbotsford en décembre 1915. La dernière section de cette voie fut inaugurée en grandes pompes à Granby le 29 avril 1916 devant l’hôtel de ville.

On voyait encore il y a quelques mois de cela, sur les terrains d’Agropur, le point d’arrivée de cette ligne à Granby; soit une bâtisse de briques servant à la fois de garage et d’atelier. On pouvait y lire les initiales M & SCR gravées sur le linteau d’une porte de l’atelier donnant sur la rue Principale de Granby. On y retrouve maintenant une belle petite place publique avec un monument à la mémoire de cette ligne de chemin de fer. C’était aussi le point de départ d’une voie qui s’engageait sur la rue Principale jusqu’à la gare sise à l’intersection des rues Drummond City-Principale. De 1916 à 1925 les tramways électriques vont faire la navette sur cette rue de Granby.

Lorsque l’on consulte la carte du réseau de la M & SCR, on découvre toute une liste de noms de gares anglophones dans les Quatre Lieux. Les gens avaient la possibilité d’y prendre le tramway : Rougemont, Rougemont Jct. (Jonction avec la ligne de chemin de fer de Saint-Hyacinthe-Iberville) Saint-Césaire, Jackman Road, D’Arcy Corners, Abbotsford Jct. (Jonction avec la ligne de chemin de fer de Saint-Guillaume-Philipsburg) Abbotsford, Marshall Road, et Parish Line. Toutes ces gares sont maintenant disparues. Nous possédons aux archives de la Société des photographies de certaines d’entre elles.

C’était un progrès énorme pour le temps, que l’arrivée du chemin de fer dans une municipalité. Mais ce qui est particulier dans le cas présent, c’est la technologie employée : soit l’électricité. C’était vraiment unique au Québec pour un milieu rural de voir ce moyen de transport utilisé pour les marchandises et les passagers sur une si longue distance. Les tramways électriques étaient surtout en usage en milieu urbain.

Ce nouveau moyen de transport permettait aux cultivateurs sur une base quotidienne, de vendre leurs produits de la ferme aux marchés de Montréal, et aux industries naissantes surtout pour Saint-Césaire d’avoir un accès au reste du Québec et du Canada et aussi à une certaine élite de la communauté anglophone de Montréal de posséder des maisons de campagnes surtout à Rougemont et Saint-Paul d’Abbotsford (rang de la Montagne).

Ces quelques petits faits historiques rapportés ici, vont certainement remémorer beaucoup de souvenirs chez certains de nos lecteurs. Si vous voulez en savoir davantage sur le sujet, venez consulter les documents que nous possédons sur le sujet aux archives de la Société.

Gilles Bachand

© Société d’histoire et de généalogie des Quatre Lieux


©Archives de la SHGQL
Carte montrant la voie ferrée et électrifiée de la M.&S.C.R.

©Archives de la SHGQL
Ouvriers posant des poteaux électriques près de Saint-Césaire le 25 novembre 1913

©Archives de la SHGQL
Le tramway 620 devant le garage à Granby (maintenant détruit)

©Archives de la SHGQL
Les tramways 602 et 206



© 2014 Tous droits réservés. Société d'histoire et de généalogie des Quatre Lieux.